Quand la chute des prix du pétrole freine le développement des énergies qui demain le substitueront...

2016 a été l'année de la chute des prix du pétrole rompant la tendance des dix dernières années, mais ne nous y trompons pas, les prix des énergies fossiles vont rebondir toujours plus haut et toujours plus fort. L'on peut malheureusement s'attendre pour 2017 à un baril à $200, la ruine de nombreuses familles et le retour d'une récession globale.

Ralentissement économique et surproduction dans un contexte géopolitique favorable aux désaccords entre principaux pays producteurs, voilà pourquoi cette année les prix ont chuté. Pourtant, voilà plus de six ans que nous avons passé le pic de production, les réserves s'épuisent et notre soif pour l'or noir toujours plus difficile à extraire coûte cher à notre environnement (gaz de schiste, sables bitumineux...).

Dans ce contexte, que pouvons-nous faire?

Et bien beaucoup, nous pouvons faire beaucoup pour nôtre environnement, le futur de nos enfants et notre portefeuille en commençant par trouver un installateur panneaux solaires thermiques qui vous fera économiser à moyen terme entre 50 et 80% de votre chauffage en eau sanitaire.

Choisissez d'installer également des panneaux solaires photovoltaïques et/ou une compagnie d'électricité verte qui vous garantira que l'énergie de votre foyer est produite par des sources renouvelables et d'origine non nucléaire. Bien sûr, changez vos lampes et vos équipements électroménagers le moment venu par des équipements A++ ou basse consommation.

Pour le chauffage central de votre maison, comparez les alternatives écologiques: pellets, solaire, etc. et rendez le intelligent avec des dispositifs de programmation et contrôle.

Choisissez des équipements pour économiser l'eau (douches et eau sanitaire en général), en réduisant le débit d'eau chaude, vous réduirez votre consommation de gaz ou électricité ainsi que le montant de votre facture.

En voiture choisissez le partage et préférez le vélo ou transport en commun chaque fois que possible.

Enfin, faites un bilan thermique de votre maison pour lequel vous pouvez obtenir de nombreuses aides, cela vous aidera à mettre en œuvre les travaux les plus importants afin d'économiser de l'énergie.

Derniers commentaires sur l'Atlas de la Cuisine Solaire:

Romain: Bonjour Lulu, je te répond ici car je n'ai pas ton mail. J'ai commencé comme toi à m'intéresser à la cuisine solaire et puis j'ai adhéré à diverses associations qui fabriquent des fours solaires et participé à diverses activités. Petit à petit j'ai accumulé de l'information qu'il m'a paru intéressant de partager à travers ce site. Si tu veux utiliser du contenu, tu es libre à condition de faire référence à l'Atlas de la Cuisine Solaire.

Lulu: Hello! Je trouve votre site vraiment intéressant. Je voudrait utiliser certaines informations pour un exposé mais je dois m'assurer de la fiabilité du site. Qui êtes-vous en fait et pourquoi faites-vous ce site? Merci

Annick : Romain, t'es génial, bravo de mettre ton savoir faire informatique au service du solaire, au delà de tes propre intérêt. A Genève la saison est de retour, voir ton site me motive. Merci Annick

Romain : Au Sénégal je ne sais pas, mais si vous trouvez une association ou un fabriquant, indiquez le nous et nous ajouterons les contacts a la mappemonde avec plaisir!

Agalou : Peut-on se procurer une alsol k14 au sénégal et à combien? Merci de renseigner!!

MB : Un superbe site sur les différentes façons de travailler avec le solaire. J'ai un Blog qui débute la dessus et pas mal d'expérience sur le sujet: nosressourcesnaturelles.over-blog.com. A très bientôt!

Joblow : Super belle instalation dans vos photos... moi je veux chauffer mon eau avec le soleil, mes besoin sont 1040 litres x 2 par jour, alors si vous avez des infos pour moi, merci!

Romain : Avoir les deux c'est tout simplement parfait pour cuisiner tout type de plat ;o) Le four solaire permet plus facilement de cuisiner quand il y a quelques nuages qui passent car il retient la chaleur, le barbecue solaire est plus puissant mais si le temps est médiocre, elle est moins performante..

Bibie : Coucou! Je veux investir un petit peu cette année pour commencer :) mais j'hésite entre barbecue ou four solaire

Edouard : Un exposé à faire et là je tombe sur vous, c'est génial, merci beaucoup pour toutes les informations que vous m'avez fournies

Elisa : Vive la cuisine au four solaire!

Thomas : Bonjour, je commence à m'intéresser à la cuisson solaire pour l'été prochain. Je pense construire mon propre cuiseur solaire et votre site m'a donné de bonnes pistes! Merci

Victor : Ce site est très intéressant et très complet, félicitations pour le travail de recherche qui a été mené!

Serge : Bonjour à tous, n'hésitez pas, la cuisson solaire ça fonctionne vraiment. J'expérimente en banlieue de Bruxelles à environ 50° de latitude nord et en ce début avril la température de mon four boite bricolé maison avec du carton, une vieille vitre et du papier aluminium dépasse déjà les 100°C.

Poster un commentaire


Eco-responsabilité:

CO2 Data Les experts avancent que 350 parties par million de Co2 dans l'atmosphère
constitue le seuil maximal acceptable pour l'humanité. L'Atlas de la Cuisine Solaire compense les émissions de Co2 qu'il génère avec www.durable.com.

Partenaires:

© Copyright
Atlas de la Cuisine Solaire:

Toute reproduction même partielle du contenu du site est interdite sans autorisation.