Concentrateur solaire Lytefire

Pourquoi un concentrateur solaire ?

Pour faire face aux changements climatiques, réduire notre empreinte environnementale tout en combattant la pauvreté, Solar Fire Concentration Ltd a parié sur l’énergie solaire accessible à tous.

Cuisson de pain solaire avec le LytefireLa technologie de concentration solaire est connue depuis plusieurs milliers d’années. Solar Fire Concentration Ltd l’a rendue accessible aujourd’hui pour les professionnels. Avec une technologie économiquement viable et compétitive, facilement constructible avec des matériaux largement répandus sur Terre, il y a un fort potentiel pour un développement rapide et un grand impact contre le changement climatique.

Cette technologie développée par Solar Fire Concentration Ltd est la Lytefire : un concentrateur solaire simple, accessible et robuste pour les activités professionnelles. En remplaçant des fours traditionnels, la Lytefire évite l’émission de gaz à effet de serre et elle permet de réduire notre impact environnemental. En proposant une technologie robuste, facilement constructible et accessible, la Lytefire propose des métiers artisanaux respectueux de l’environnement pour tous. En ayant un très bon retour sur investissement, la Lytefire peut se développer rapidement dans l’économie actuelle et à l’échelle globale. Social, écologie, économie… tout y est !

La Lytefire : présentation technique

La géométrie des miroirs de la Lytefire s’inspire des miroirs de Fresnel . Cela consiste à approximer une parabole par plusieurs petits miroirs plans pour garder l’efficacité d’une parabole. Cela a un avantage économique majeur du fait que les miroirs plans sont meilleurs marchés que les miroirs paraboliques.

La Lytefire se situe entre les fours solaires traditionnels (ou les « cuisinières solaire » qui permettent de cuisiner un repas pour quelques personnes) et les technologies de centrales solaires à concentration (notamment les centrales de Concentrateur à Réflecteur Linéaire de Fresnel compact). Cela permet d’avoir un four solaire puissant (de l’ordre de quelques kilowatts) pouvant supporter une activité professionnelle tout en évitant les coûts des grandes infrastructures.

Des boulangers professionnels l’utilisent déjà au Kenya, en Tanzanie, au Burkina Faso et en France (Normandie !).

Pour optimiser le rapport qualité/prix de la Lytefire, deux solutions ont été choisies selon l’endroit de construction : une version artisanale très accessible nécessitant de la main d’œuvre mais peu d’investissement financier pour les pays en développement, et une version industrielle prête-à- l’emploi pour les pays développés. Ces deux versions permettent d’adapter la Lytefire à leur marché.

Ainsi la Lytefire 11 permet de cuire 110kg de pain au solstice d’hiver en Normandie et 250kg au solstice d’été ! Elle occupe une bonne dizaine de mètres carrés au sol (selon les modèles) et a une puissance d’environ 8kW. Grâce à cela, la température de 200°C est atteinte en une demi-heure et la température peut monter jusqu’à 350°C.

Les impacts en conditions réelles

Plusieurs projets pilotes ont été menés en Afrique et en France afin de valider les effets de la Lytefire 5 en conditions réelles et d’avoir un retour d’utilisation afin d’améliorer la technologie. Les retombées sociales, économiques et écologiques sont au rendez-vous !

Devis sur demande sur www.solarfire.fr.

Sources d’information:

  1. www.solarfire.io & www.solarfire.fr (photos gĂ©nĂ©reusement autorisĂ©es Ă  ĂŞtre publiĂ©es sur l’Atlas de la Cuisine Solaire)
  2. https://www.appropedia.org/Solar_oven_based_on_Fresnel_mirrors
  3. https://en.wikipedia.org/wiki/Compact_linear_Fresnel_reflector
  4. Arnaud Crétot est le premier boulanger solaire de France. Neoloco, www.neoloco.fr

Le temps est court dans la lutte contre le changement climatique. Nous savons que plus nous tardons à agir, plus les conséquences seront graves. Avec une conception technique simple, robuste et accessible, la Lytefire s’attaque rapidement au problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *