Energie solaire photovoltaique

Découverte de l'énergie solaire photovoltaïque :


Découverte en 1839 par Alexandre-Edmond Becquerel, l’énergie solaire photovoltaïque est obtenue par l’utilisation ou par l’exploitation d’une énergie renouvelable figurant parmi tant d’autres. Celle-ci utilise le rayonnement solaire, afin de produire de l’énergie électrique. L’énergie solaire photovoltaïque est donc de le fruit de la conversion de la lumière du soleil en électricité, pouvant être disponible sous forme d’électricité directe, ou injectée dans le réseau, ou encore stockée en batteries, ce qu’on appelle de l’énergie électrique décentralisée.

Comment fonctionne l'énergie solaire photovoltaique?

Tout d’abord, l’on a la cellule photovoltaïque, un composant électronique qui est la base même des installations produisant de l’énergie solaire photovoltaïque. Celle-ci utilise le principe de l’effet photoélectrique. A savoir que de nombreuses cellules sont reliées entre elles sur un module solaire photovoltaïque, et plusieurs modules sont également regroupés afin de former une installation solaire, produisant de l’énergie solaire photovoltaïque.

énergie solaire photovoltaïque
L'énergie solaire photovoltaïque:
Exemple de parc solaire

La conversion de la lumière du soleil en électricité se fait au sein de matériaux semi-conducteurs et photosensibles (silicium, cristallin, etc.). Ces derniers, sous l’influence d’une énergie extérieure (le rayonnement solaire), libèrent leurs électrons. C’est justement ce que l’on appelle l’effet photovoltaïque. Et les photons qui sont les composants de la lumière, heurtent les électrons pour les libérer, ce qui induit un courant électrique. Ainsi est obtenue l’énergie solaire photovoltaïque.

Comment exploiter l'énergie photovoltaique :

Comme ce courant électrique est continu, son utilisation diffèrera ainsi en fonction de l’installation et du but recherché par celle-ci. En premier lieu, l’on a les installations d’énergie solaire photovoltaïque qui ne sont pas connectées à un réseau de distribution d’électricité. Dans ce cas, ces types d’installations peuvent directement consommer l’électricité produite. En guise de référence, l’on peut citer quelques exemples tels que les calculatrices solaires, les montres solaires, les lampes solaires, et autres gadgets dans le genre. On pourrait aussi parler des petits sites en montagne ou sur des îles, qui ne sont donc pas raccordés au réseau électrique.

Autres exemples, on retrouve aussi des voiliers utilisant le même principe, des satellites, etc. Mais dans la plupart des cas, ces types d’installations d’énergie solaire photovoltaïque utilisent des batteries ou des accumulateurs d’énergie, qui fourniront par la suite l’électricité en absence de luminosité ou de rayonnement solaire.

En second lieu, l’on retrouve donc les installations d’énergie solaire photovoltaïque, qui sont connectées à un réseau de distribution. Mais pour cela, il faut que les installations intègrent des onduleurs, servant à transformer le courant continu en courant alternatif, conforme aux caractéristiques du réseau. A savoir que ce type d’installation ne requiert pas de système de stockage (batteries), puisque l’énergie solaire photovoltaïque obtenue sera directement consommée par les consommateurs les plus proches, à l’instant même où celle-ci est produite.

       

Derniers commentaires sur l'Atlas de la Cuisine Solaire:

Romain: Bonjour Lulu, je te répond ici car je n'ai pas ton mail. J'ai commencé comme toi à m'intéresser à la cuisine solaire et puis j'ai adhéré à diverses associations qui fabriquent des fours solaires et participé à diverses activités. Petit à petit j'ai accumulé de l'information qu'il m'a paru intéressant de partager à travers ce site. Si tu veux utiliser du contenu, tu es libre à condition de faire référence à l'Atlas de la Cuisine Solaire.

Lulu: Hello! Je trouve votre site vraiment intéressant. Je voudrait utiliser certaines informations pour un exposé mais je dois m'assurer de la fiabilité du site. Qui êtes-vous en fait et pourquoi faites-vous ce site? Merci

Annick : Romain, t'es génial, bravo de mettre ton savoir faire informatique au service du solaire, au delà de tes propre intérêt. A Genève la saison est de retour, voir ton site me motive. Merci Annick

Romain : Au Sénégal je ne sais pas, mais si vous trouvez une association ou un fabriquant, indiquez le nous et nous ajouterons les contacts a la mappemonde avec plaisir!

Agalou : Peut-on se procurer une alsol k14 au sénégal et à combien? Merci de renseigner!!

MB : Un superbe site sur les différentes façons de travailler avec le solaire. J'ai un Blog qui débute la dessus et pas mal d'expérience sur le sujet: nosressourcesnaturelles.over-blog.com. A très bientôt!

Joblow : Super belle instalation dans vos photos... moi je veux chauffer mon eau avec le soleil, mes besoin sont 1040 litres x 2 par jour, alors si vous avez des infos pour moi, merci!

Romain : Avoir les deux c'est tout simplement parfait pour cuisiner tout type de plat ;o) Le four solaire permet plus facilement de cuisiner quand il y a quelques nuages qui passent car il retient la chaleur, le barbecue solaire est plus puissant mais si le temps est médiocre, elle est moins performante..

Bibie : Coucou! Je veux investir un petit peu cette année pour commencer :) mais j'hésite entre barbecue ou four solaire

Edouard : Un exposé à faire et là je tombe sur vous, c'est génial, merci beaucoup pour toutes les informations que vous m'avez fournies

Elisa : Vive la cuisine au four solaire!

Thomas : Bonjour, je commence à m'intéresser à la cuisson solaire pour l'été prochain. Je pense construire mon propre cuiseur solaire et votre site m'a donné de bonnes pistes! Merci

Victor : Ce site est très intéressant et très complet, félicitations pour le travail de recherche qui a été mené!

Serge : Bonjour à tous, n'hésitez pas, la cuisson solaire ça fonctionne vraiment. J'expérimente en banlieue de Bruxelles à environ 50° de latitude nord et en ce début avril la température de mon four boite bricolé maison avec du carton, une vieille vitre et du papier aluminium dépasse déjà les 100°C.

Poster un commentaire


Eco-responsabilité:

CO2 Data Les experts avancent que 350 parties par million de Co2 dans l'atmosphère
constitue le seuil maximal acceptable pour l'humanité. L'Atlas de la Cuisine Solaire compense les émissions de Co2 qu'il génère avec www.durable.com.

Partenaires:

© Copyright
Atlas de la Cuisine Solaire:

Toute reproduction même partielle du contenu du site est interdite sans autorisation.